La Société Arabe des Industries Métallurgiques (SAMIA) de Mauritanie a procédé à une opération d’exportation de 25.000 tonnes de gypse vers le Sénégal.

Le bateau « Western AERTITO » est parti du Port Autonome de Nouakchott (PAN) avec une cargaison de 25.000 tonnes de gypse à destination du Port Autonome de Dakar.

 

Cette opération est la deuxième du genre en 2 mois. La première organisée le 16 décembre 2015, portait sur l’envoi vers Dakar de 35.000 tonnes de gypse.

Il s’agit « d’une action qui renforce le partenariat entre la SAMIA et West Wind, un consortium établi à Dakar, qui ambitionne d’approvisionner en gypse mauritanien l’ensemble des cimenteries de l’Afrique de l’Ouest. Ainsi, après le Sénégal, il est prévu d’étendre les opérations d’exportations vers d’autres pays de la sous-région : notamment la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo».

Pour le Directeur Général de la SAMIA, Mohamed Mustapha Ould Eleya, « il n’est pas normal que les cimenteries ouest africaines s’approvisionnent en gypse à partir de l’Espagne à un prix cher, alors que d’importantes réserves de cette matière sont disponibles en territoire mauritanien ».

Ainsi, la société affiche sa détermination à aller à la conquête du marché de la CEDEAO sur lequel opère un poids lourd tel que Dangoté (qui dispose de plusieurs cimenteries dans la sous région).

Par voie terrestre, la SAMIA approvisionne deux (2) cimenteries au Mali depuis 2012.

La SAMIA est une filiale de la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) de Mauritanie